Atelier / contact

Contact:

Cécilia Sagouis
Atelier Le Poisson terre
121 rue Sébastien Gryphe
69007 Lyon

Horaires: ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 11h puis de 14h à 17h30
Ouvert le samedi sur rendez-vous.
L'atelier est fermé au mois d'août pour congés.

Téléphone: 06 84 54 09 18
Mail: atelier.lepoissonterre@gmail.com




Où?

L'atelier-boutique se situe dans le 7ème arrondissement de Lyon, entre l'Université et la place Jean Macé, au 121 rue Sébastien Gryphe.

Petit quartier bien sympathique car on y trouve de très bons restaurants et salons de thé sur la rue Chevreul et la place Jules Guesde, un cinéma de qualité sur l'avenue Berthelot, et des ateliers, brocantes, friperies, librairie, épiceries bio, boulangerie sur la rue Sébastien Gryphe et autour.

Pour venir, métro B place Jean Macé, ou T1 Université ou Claude Bernard, ou T2 centre Berthelot, ou encore Bus 35 arrêt Béchevelin.



Comment sont réalisées les pièces, avec quoi? 

Les pièces que je réalise sont faites à la main. J'utilise de la faïence fine blanche (Raoult&Beck), et de la faïence fine rouge (Sio2).
 Les pièces sont façonnées au tour ou à la plaque (pour les mobiles).
 Elles sont décorées d'engobes colorés posés au pinceau puis gravés (technique du sgraffito). J'utilise des engobes prêts (Duncan sans plomb) et des engobes que je prépare moi-même à base d'oxydes colorants.

 Après une première cuisson de dégourdi à 980°C, j'émaille par trempage les pièces biscuitées avec une couverte transparente incolore sans plomb (fritte boro-calcique sans plomb -référence FR3 ou PR1430). Je les cuis ensuite dans un four électrique à 1000°C avec un long palier final.

Peut on boire, manger avec ces céramiques?

Il s'agit de poteries de nature artistique, mais évidemment leur usage est souhaitable! C'est pourquoi j'ai aussi une démarche favorisant leur conformité au contact alimentaire par le choix de matériaux sans plomb et de terres et couverte bien compatibles (afin de limiter le tressaillage de la couverte).

Des bols en terre blanche ont été testés en laboratoire pour la conformité au contact alimentaire en mai 2017 selon les règles de la Directive du Conseil 84/500/CEE et les règles de la DGCCRF DM/4B/COM/002 version 001
Ils sont conformes au contact alimentaire, on peut y consommer toutes les boissons et aliments, même les aliments acides tels que le café et les salades assaisonnées.

On peut les nettoyer au lave-vaisselle. Je déconseille de les passer au four et au four à micro-ondes car un fort choc thermique pourrait faire tressailler l'émail.

Et le respect de l'environnement?

Et oui, la céramique est une activité pas franchement verte car nous utilisons des matériaux comme les oxydes métalliques qui sont des métaux lourds, et que nous sommes de gros consommateurs d'énergie avec nos fours!

 Il existe heureusement des astuces pour limiter notre impact sur l'environnement. J'essaie ainsi de faire tout mon possible pour limiter ces effets :

   Je prends soin de nettoyer les outils pour l'argile dans une bassine d'eau que je décante et dont je récupère la barbotine pour la recycler et réutiliser l'argile pour façonner de nouvelles pièces.
J'ai le même souci pour mes pinceaux imprégnés d'engobes colorés : je les nettoie d'abord dans un récipient rempli d'eau avant de rincer à l'eau claire. Après décantation, je récupère le fond qui deviendra la base d'un engobe gris utilisable pour le décor.

De même les poussières du grattage des engobes sont récupérées et diluées dans l'engobe gris.

Les outils utilisés pour l'émaillage sont également rincés dans une bassine. Après décantation je récupère l'émail qui servira d'ajout dans les recettes d'engobes.

Avec toutes ces précautions je limite l'impact sur l'environnement, et les matériaux sont pleinement utilisés.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les matériaux que nous utilisons sont des ressources rares et précieuses (argiles fines, oxydes de cobalt, cuivre, manganèse, zirconium, etc...), et c'est en quelque sorte économiser les ressources (limitées) de notre planète que de restreindre au maximum le gaspillage en développant le recyclage de ces matériaux.

Aussi, je réalise peu de pièces car le décor et la recherche de motifs me prend beaucoup de temps. Un petit four électrique (peu consommateur d'électricité) me suffit.